Mijoteuse : Comparatif des meilleurs modèles, Comment bien la choisir ? Guide d’achat

La mijoteuse s’est largement répandue aux États-Unis depuis les années 70, lorsque la vie moderne a commencé à exiger une plus grande rapidité et une optimisation du temps dans l’organisation de la vie domestique.

Pour répondre à ces besoins, les propriétés caractéristiques de la mijoteuse vous permettent de cuire des aliments sans surveillance, lorsque vous n’êtes pas à la maison ou lorsque vous faites autre chose, sans risque de brûler la préparation.

Mijoteuse : Les modèles les plus populaires du moment sur internet

Mijoteuse : Nos coups de cœur

Cuisinart MSC600E, une mijoteuse électrique 4-en-1

Avantages :
  • Polyvalent grâce aux nombreuses fonctions disponibles
  • Bonne répartition de la chaleur grâce à l’utilisation de matériaux de qualité
  • Excellente surveillance de la cuisson grâce au double affichage
  • Grill accessoire pour la cuisson à la vapeur

Inconvénients :
  • Prix élevé
  • Structure volumineuse

Voir le test

La particularité de cette mijoteuse réside dans les nombreuses possibilités de cuisson. Elle permet en effet le simple maintien en chaleur, la cuisson lente à différentes températures, la cuisson vapeur, la dorure et la cuisson à haute température. D’autre part, les inconvénients de ce modèle résident principalement dans la taille considérable, qui est également inévitable étant donné la grande capacité et la capacité de cuire jusqu’à 10 portions simultanément, et dans le coût, puisqu’il est placé dans une gamme de prix élevés.

La Cuisinart MSC600E nous semble particulièrement adaptée pour les familles nombreuses.

Mijoteuse Russell Hobbs 23130-56

Avantages :
  • Multiples modes de cuisson grâce à des fonctions préréglées
  • Conception compacte et peu encombrante
  • Il est livré avec plusieurs accessoires

Inconvénients :
  • Ne permet pas le réglage manuel des paramètres de cuisson
  • Le récipient intérieur n’est pas en céramique, il ne peut être lavé qu’à la main
  • Poignées non isolantes nécessitant des gants

Voir le test

La présence de réglages par défaut facilite l’utilisation de cette mijoteuse, et on note aussi la présence de la louche automatique qui permet la cuisson des risottos, sans avoir à ouvrir et à tourner la chaleur dispersante du riz. Un aspect qui ne nous a pas convaincus et que nous tenons à souligner, c’est que les matériaux utilisés ne sont pas les meilleurs possibles : les poignées sont métalliques et chauffantes, elles nécessitent donc l’utilisation de gants, tandis que le récipient intérieur amovible et les autres composants doivent être lavés uniquement à la main.

Cette mijoteuse électrique est particulièrement adaptée aux familles de taille moyenne et est une solution valable pour ceux qui veulent préparer différentes recettes en utilisant différentes méthodes de cuisson avec un seul appareil.

Mijoteuse électrique Electrolux ESC7400

Avantages :
  • 3 réglages pour la cuisson lente
  • Excellent pour le service grâce à la fonction buffet
  • Matériaux de qualité : en céramique, avec poignées isolantes, peut également être utilisé dans le four.
  • Va au lave-vaisselle

Inconvénients :
  • Aucun accessoire inclus
  • Paramètres non personnalisables

Voir le test

Compte tenu de son prix peu élevé, nous la considérons comme l’une des meilleures mijoteuses électriques par rapport au prix auquel elle se vend. Les fonctions, même préréglées, sont nombreuses et la fonction timer permet de modifier les temps de cuisson.

La présence de l’afficheur facilite le suivi de la cuisson. En ce qui concerne la structure, notre avis est plus que positif : en particulier, nous tenons à souligner le plat intérieur amovible avec poignées isolantes, qui peut également être utilisé dans le four et lavé au lave-vaisselle.

Nous recommandons la mijoteuse Electrolux ESC7400 à tous ceux qui souhaitent disposer d’une mijoteuse électrique avec différentes fonctions et qui permet de servir des plats chauds grâce à la fonction buffet, et préparer de nombreux plats à la fois.

Russell Hobbs 22740-56, une mijoteuse pas chère

Avantages :
  • Conception compacte
  • Couvercle en verre fourni
  • Va au lave-vaisselle avec couvercle et casserole à l’intérieur

Inconvénients :
  • Seulement trois réglages de température non réglables
  • Pas de minuterie

Voir le test

La Russell Hobbs 22740-56 est actuellement l’une des mijoteuses les plus vendues, préférée par ceux qui ont besoin d’un produit bon marché et facile à utiliser. Les aspects les plus positifs que nous avons trouvés sont la possibilité de laver le pot intérieur et le couvercle dans le lave-vaisselle, la possibilité d’extraire le pot intérieur et de l’utiliser directement sur le poêle et la présence de la fonction de maintien au chaud.

La mijoteuse Russell Hobbs 22740-56 est donc recommandée pour ceux qui ont besoin d’une mijoteuse efficace et qui n’ont pas de besoins particuliers en ce qui concerne le contrôle de la température et le réglage manuel des paramètres de cuisson, mais elle n’est pas recommandée pour ceux qui cherchent un modèle très capacitif.

Mijoteuse électrique Klarstein Bristol 65

Avantages :
  • Très simple d’utilisation
  • Bas prix
  • Nettoyage facile à la main et au lave-vaisselle
  • Très spacieuse

inconvénients :
  • Seulement 2 réglages de cuisson
  • Pas de fonction de minuterie disponible
  • Non équipée d’accessoires supplémentaire

Voir le test

D’un point de vue structurel, les caractéristiques de ce modèle sont tout à fait satisfaisantes : le pot interne en céramique a une capacité élevée de 6,5 litres qui vous permet de faire jusqu’à 8 portions. Les dimensions du produit ne sont pas trop encombrantes : avec une largeur de 48 cm et une profondeur de 39 cm, cette mijoteuse peut être facilement positionnée même dans les plus petites cuisines.

D’un point de vue technique, nous tenons à souligner qu’il s’agit d’un produit très simple, puisque seulement deux niveaux de température, bas et haut, sont disponibles.

Nous ne trouvons pas de fonctions ou de composants supplémentaires, mais, bien que le manque d’accessoires ne soit pas considéré comme particulièrement limitant, le manque de fonctions de base, telles que la minuterie, pourrait être un problème pour certains utilisateurs. En conclusion, nous recommandons l’achat de ce produit à ceux qui recherchent une mijoteuse très simple mais spacieuse, alors que nous ne la recommandons pas à ceux qui veulent un produit plus polyvalent, capable de réaliser différents types de cuisson.

Comment choisir sa mijoteuse ?

La mijoteuse ne nécessite que la préparation des ingrédients et un réglage minutieux du programme qui convient le mieux à la recette que vous souhaitez préparer. Vous n’avez plus à vous soucier de vérifier constamment le degré de cuisson, comme il est nécessaire lorsque l’on utilise une casserole ou au four.
Comme son nom l’indique, la mijoteuse se caractérise par une cuisson très lente à basse température, qui n’atteint presque jamais 100°C et reste donc en dessous de la température d’ébullition, donc les chances de brûler les aliments sont très faibles.

En fait, la mijoteuse fonctionne généralement à des températures comprises entre 60 °C et 90 °C. Les avantages de la cuisson à basse température comprennent une meilleure conservation des vitamines et des minéraux contenus dans les aliments. De plus, ce type de cuisson permet de garder les aliments mous et hydratés, sans avoir à ajouter des quantités excessives d’huile, ce qui convient aussi aux régimes alimentaires.
Par contre, la mijoteuse ne convient pas à ceux qui veulent « improviser » des repas du soir, précisément parce que cet appareil cuit très lentement. Un bon modèle de mijoteuse est capable de préparer une grande variété de plats, tels que ragoûts, légumes cuits à la vapeur, soupes et risottos, mais aussi sauces, boissons, gâteaux et poudings qui peuvent nécessiter une cuisson prolongée à basse température.

La mijoteuse ou marmite électrique est un appareil particulièrement utile pour ceux qui travaillent toute la journée et qui n’ont pas le temps de cuisiner. Avec la mijoteuse, vous pouvez en effet planifier la préparation d’un bon repas chaud afin de le trouver prêt lorsque vous rentrez pour le dîner. Tout ce que vous avez à faire est de préparer les ingrédients et de préparer le programme de cuisson idéal.

Voici les différents facteurs à prendre en compte afin de bien choisir sa mijoteuse.

Types de cuisson

Comme nous venons de le souligner, la polyvalence de l’appareil est un aspect fondamental : en effet, plus une mijoteuse sera en mesure d’offrir une grande variété de cuisson, plus elle aura de valeur. Nous commencerons donc par exposer précisément le facteur relatif aux types de cuisson possibles, puis nous vous parlerons des autres facteurs qui déterminent le choix de votre mijoteuse idéale, à savoir les fonctions, la structure, la facilité d’utilisation et enfin les accessoires et pièces de rechange fournis.

Une mijoteuse de bonne qualité doit être capable d’exécuter des recettes très différentes, offrant ainsi différents types de cuisson.
La cuisson lente est le mode principal, elle peut varier en fonction du temps et de la température de cuisson. Selon le modèle de mijoteuse, vous pouvez choisir entre différents niveaux de température et temps de cuisson. Pour mieux vous faire comprendre de quoi nous parlons, nous vous donnons quelques lignes directrices :

  • 78 °C : cuisson très lente à feu doux
  • 84 °C : cuisson à température moyenne à basse
  • 96 °C : cuisson sucrée

En général, on peut dire que le temps de cuisson varie en fonction de la quantité d’aliments contenus dans la casserole, du type d’aliment à cuire et de la température ambiante.
Dans le mode d’emploi du produit, vous trouverez des références aux ingrédients, aux quantités, aux réglages et aux temps de préparation.
Par exemple, pour une quantité de boeuf entre 1,5 et 1,8 kg, vous devrez utiliser le mode cuisson basse pendant environ 6 heures, ou un mode cuisson moyenne pendant 3 à 5 heures.

Autres modes de cuisson

Sur les meilleurs modèles il y a aussi d’autres types de cuisson possibles :

  • Cuisson à feu vif : on l’appelle aussi cuisson sauter, elle est utile pour blanchir les aliments et les faire dorer légèrement, avant de régler la cuisson à feu doux.
  • Cuisson à la vapeur : avec la quantité d’eau appropriée, une bonne mijoteuse devrait également permettre la cuisson à la vapeur du riz et des légumes. Ce type de cuisson est particulièrement adapté au maintien des propriétés des aliments et à un régime encore plus diététique et plus sain.

Enfin, il existe des mijoteuses qui permettent de cuire des pâtes, du risotto et de préparer des aliments dans des pots sous vide. Ces casseroles électriques sont celles qui permettent à l’eau d’atteindre des températures plus élevées que les températures standard.

Puissance

N’oubliez pas que le temps de cuisson peut varier en fonction de la puissance de la mijoteuse, ainsi que de l’humidité ambiante et de l’altitude. Habituellement, la puissance de ce type d’appareil est faible, et est d’environ 250 watts, précisément parce que cet appareil ne nécessite pas de chauffage rapide à des températures élevées comme c’est le cas d’un four.

Fonctions

Il est clair que les fonctions de cet appareil sont étroitement liées aux types de cuisson possibles, et constituent donc le prochain facteur à prendre en compte.
Les différentes fonctions disponibles sont réglables grâce aux commandes, et dans le meilleur des cas elles peuvent être mises en évidence grâce à la présence d’un afficheur ou d’un système iconique de boutons.

Les principales fonctions seront alors :

  • On/Off : c’est la fonction classique on/off
  • Réglage de la cuisson lente : comme nous l’avons déjà vu, les meilleures mijoteuses offrent le choix entre plusieurs types de cuisson lente, plus ou moins intense, à partir d’un minimum de 2 niveaux prédéfinis, jusqu’à 4 ou plus. Il existe aussi des mijoteuses encore plus perfectionnées qui vous permettent de régler la température très précisément.
  • Minuterie : Sur les modèles les plus avancés vous pouvez trouver la possibilité de régler la minuterie jusqu’à 24 heures.
  • Fonction de maintien au chaud : certains modèles vous permettent de garder au chaud les aliments cuits. Le temps disponible pour cette fonction peut varier, et il sera clairement préférable d’avoir une mijoteuse capable de garder les aliments au chaud pendant un plus grand nombre d’heures.
  • Fonction buffet : dans certains modèles plus sophistiqués, il peut également y avoir une fonction buffet, qui devrait assurer une température légèrement supérieure à celle du maintien au chaud. Avec ce réglage, vous pouvez servir les plats lors d’un dîner entre amis, sans courir le risque qu’ils refroidissent.

Structure

La structure est un élément très important dans le choix de la mijoteuse, car en fonction de cela variera sa capacité interne.
Nous considérons la capacité comme l’élément structurel le plus important de la mijoteuse :

  • Petite mijoteuse pour 2 personnes : peut avoir une capacité d’environ 2,5 litres, et un poids de 3 kg.
  • Mijoteuse moyenne pour 4 personnes : peut avoir une capacité de 3,5 litres et un poids d’environ 4 kg.
  • Grande mijoteuse pour 8 personnes : peut atteindre presque 7 litres et peser jusqu’à 6 kg.

En ce qui concerne les capacités internes, les mesures et donc la taille de ce type de produit varieront également. Pour les dimensions, vous devez garder à l’esprit qu’une mijoteuse pour 4 personnes peut avoir des dimensions d’environ 30 x 30 x 30 cm.

Les dimensions sont aussi importantes pour l’espace dont vous aurez besoin pour ranger la machine. C’est pour cette raison que, quelle que soit sa capacité interne, il sera important d’évaluer la compacité de cet appareil.

Les principaux éléments qui la constituent sont :

  • Structure extérieure : elle doit être en acier inoxydable si possible, avec poignées et élément chauffant interne.
  • Récipient intérieur amovible : dans la plupart des cas, il est en céramique ou en matériau antiadhésif. Il doit également être équipé de poignées. La céramique conduit bien la chaleur et la répartit uniformément, mais en même temps c’est un matériau fragile qui pourrait être endommagé par des changements rapides de température. C’est pourquoi vous trouverez souvent dans le mode d’emploi du produit « Ne pas introduire d’aliments surgelés » ou « Ne pas introduire d’aliments trop chauds ».
  • Couvercle : éventuellement en verre, pour que vous puissiez voir l’intérieur, sans avoir à l’ouvrir et disperser la chaleur si vous voulez surveiller l’état de la cuisson.

Ces éléments structurels déterminent la capacité, le poids et la taille du produit, tout en étant pertinents pour l’aspect pratique de l’utilisation que nous aborderons dans le point suivant.

Praticité d’utilisation

Il y a aussi certains aspects qui peuvent favoriser l’aspect pratique de l’utilisation.

Affichage de la mijoteuse

La présence de l’affichage sur la structure de la casserole est très importante, car elle vous permet de visualiser certaines informations et d’avoir plus de contrôle sur le processus de cuisson. Vous trouverez alors la minuterie et la température affichées, ainsi que le type de programme sélectionné.

Les commandes peuvent être de différents types. Sur les modèles les plus simples et les moins chers, vous trouverez quelques une simple molette pour régler les niveaux de cuisson.
En vertu de cela et de ce qui est indiqué dans la section consacrée aux types de cuisson, une mijoteuse polyvalente et de qualité, en plus de l’affichage, aura de nombreuses touches pour sélectionner des programmes prédéfinis, ainsi que pour régler la minuterie et la température.

En plus de la présence de l’écran, il peut y avoir un voyant d’avertissement qui indique quand la machine est en marche.

Isolation thermique

Pour des raisons de sécurité, comme la mijoteuse a tendance à devenir très chaude, il est important de vérifier que les poignées et les pieds sont isolants.

Nous vous recommandons également d’utiliser la mijoteuse sur une surface de support qui n’est pas particulièrement fragile et qui peut tolérer la chaleur.
Gardez à l’esprit que la mijoteuse aura tendance à devenir très chaude à l’extérieur aussi, donc vous devriez faire attention de la ranger loin des objets ou des ustensiles de cuisine qui pourraient être endommagés ou déformés par la chaleur, tels que d’autres appareils en plastique.

Lavage

Un autre aspect important est certainement le lavage, qui devrait être possible à la fois à la main et au lave-vaisselle.
Quant au récipient intérieur amovible en céramique ou en matériau antiadhésif, veillez à ce qu’il ne se raye pas en contact avec d’autres objets du lave-vaisselle.
En particulier, si le récipient intérieur est en céramique, attendre qu’il soit complètement refroidi à température ambiante avant de le laver.

Accessoires et pièces de rechange

Une bonne mijoteuse électrique vous permettra d’acheter des pièces de rechange si, par exemple, le récipient intérieur en céramique ou le couvercle en verre sont endommagés.
Dans certains modèles qui fournissent le mode de cuisson à la vapeur, vous pouvez également trouver une grille à placer à l’intérieur du récipient.

Comme alternative au gril, sur les modèles multifonctions qui incluent également la cuisson des pâtes, vous pouvez trouver un panier en forme de passoire.
Certains modèles sont également équipés d’une pelle amovible pour mélanger le contenu et d’une cuillère doseuse.
Ces accessoires supplémentaires peuvent faire la différence, surtout si vous avez l’intention d’utiliser la mijoteuse pour préparer un risotto par exemple.

Livre de recettes

Pour en revenir au premier facteur examiné, à savoir les types de cuisson et donc les recettes possibles, un accessoire très utile qui vous aidera dans la préparation des plats est certainement un livre de recettes, que vous pouvez trouver en ligne sur les sites des meilleurs fabricants et en format papier.

Les fabricants les plus réputés fournissent des tableaux d’information ou des livres de cuisine dans lesquels sont indiqués les durées et les types de cuisson pour diverses recettes.
Veuillez noter que vous trouverez presque toujours un minimum d’informations sur le temps de cuisson dans les notices d’utilisation de l’emballage du produit.

Les meilleurs livres de cuisine vous présenteront différentes recettes, aussi bien pour la cuisine traditionnelle des ragoûts, des légumes vapeur, des risottos, que pour la préparation de recettes raffinées, ainsi que des desserts et sauces spéciaux.
De toute évidence, les livres de cuisine refléteront les possibilités offertes par chaque machine.

Quels matériaux privilégier ?

Les matériaux constitutifs d’une mijoteuse sont importants, notamment en ce qui concerne l’intérieur, car ils doivent nécessairement être capables de bien répartir la chaleur et être antiadhésifs pour éviter que les aliments n’adhèrent au récipient.

Comme nous l’avons déjà souligné, la plupart des mijoteuses ont un intérieur en céramique, car ce matériau est idéal pour la cuisson lente, même s’il a l’inconvénient d’être un peu fragile et nécessite une attention particulière pendant l’utilisation et le lavage.

Le couvercle en verre transparent sera préférable pour vous permettre de voir l’état de préparation des plats, sans avoir à l’ouvrir et disperser la chaleur ou la vapeur.
En ce qui concerne l’extérieur, nous vous conseillons toutefois de vous assurer que la structure est faite d’acier inoxydable fiable, ce qui garantit résistance et longévité, ainsi que d’une grille interne pour la cuisson à la vapeur.

Les poignées et la partie intérieure doivent être en matériaux caoutchoutés, antidérapants et isolants, évitant ainsi l’utilisation de gants en tissu, qui peuvent faire glisser le récipient en céramique.

Quelle marque privilégier ?

Nous vous recommandons de vous appuyer sur des marques reconnues, comme la société américaine Cuisinart, ou d’autres marques telles que Crock-Pot et Russell Hobbs. Une entreprise spécialisée dans la production de mijoteuses vous garantira non seulement une large gamme de modèles pour répondre à différents besoins, mais aussi un service à la clientèle personnalisé en et la possibilité d’acheter séparément toutes les pièces de rechange, comme les couvercles et les récipients intérieurs en céramique, qui peuvent être plus susceptibles de casser.

Quelle est la gamme de prix ?

Les mijoteuses peuvent avoir différentes gammes de prix, qui varient principalement en fonction des options de cuisson, de la taille et donc de la capacité, puisque le nombre de personnes pour lesquelles vous pouvez cuisiner peut varier d’un minimum de 2 personnes à 8 personnes.
Une mijoteuse d’un prix compris entre 100 et 200 euros pourra probablement offrir, par exemple, plus de polyvalence et la possibilité de personnaliser la cuisson, avec une minuterie et un écran pour contrôler la préparation. Au contraire, une mijoteuse à bas prix peut coûter environ 50 euros si ce n’est moins, elle sera de petite taille et ne permettra que quelques ajustements de cuisson.

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Top-cuistot.com